Toute la sollicitude voulue...

Quand l’enfance va, tout va. Car c’est autour d’elle que se construit le monde. Ce même monde qui sera ce que l’enfant sera. L’enfance devrait se fêter tous les jours que Dieu fait parce qu’elle égaie notre vie et illumine, partant, bien des destinées. Qu’il soit sage ou turbulent, coquin ou déluré, l’enfant a d’abord besoin de protection et de chaleur affective.

Comme il est de tradition chaque 1er juin est consacré journée internationale de l’Enfance. L’enfance ? Comment ne point en parler sans émotion, chacun portant la sienne quelque part. Avec ses blessures parfois mais surtout cette innocence et cette insouciance qui égaient notre vie toute la candeur juvénile qui réapparaît sur le tard, malgré le poids des ans. Car au fond en chacun de nous sommeille un enfant.

Fidèle à leurs habitudes, les employés de l’imprimerie SIPA se sont rendus au chevet des enfants malades de l’hôpital de Bni messous, accompagnés de deux clowns pas comme les autres… !!! les bras remplis de friandises, et de joués. Au-delà d’une simple initiative, cette journée particulière spécialement organisée pour ces enfants, qui passent souvent de longues et de douloureuses périodes loin de leurs familles, sur un lit d’hôpital, a été caractérisée par la joie et la bonne humeur.

L’entreprise soutiendra des projets sociaux, éducatifs et culturels s’inscrivant dans le champ de la mobilité.